Une nouvelle année est commencée, un nouveau livre de 365 pages encore vierges. Vous vous sentez invincible, prête à affronter tous les obstacles qui se mettront en travers de votre chemin. Vous avez pris la résolution de faire des douze prochains mois les meilleurs de votre vie, jusqu’à présent. Saine alimentation, activité physique régulière, avoir plus de patience et de tolérance, diminuer les dettes…

Quelques jours avant les festivités du Nouvel An, une amie me demandait quelles seraient mes résolutions. Je n’avais rien décidé officiellement et j’ai laissé mon subconscient faire le travail. Ma progression de la dernière année a porté fruit : j’ai pris la décision de ne pas prendre de résolution cette année. Je préfère me concentrer sur des objectifs. Je suis tellement en paix avec ce choix, je me devais de vous en parler.

Selon le dictionnaire Larousse, une résolution c’est « un acte par lequel, après réflexion, on décide volontairement d’accomplir quelque chose » alors qu’un objectif est « but, résultat vers lequel tend l’action de quelqu’un, d’un groupe ». Les deux définitions se ressemblent beaucoup, mais la différence réside dans les termes décide et action.

Lorsque l’on prend une résolution, on décide de faire quelque chose, mais ça ne va pas plus loin. Pas de plan d’action, pas de planification. Une décision, toute seule, ne vous rapprochera pas du résultat souhaité. Prendre une résolution du Nouvel An, ça a une connotation négative, nourrie par la société. Parce qu’on a grandi avec des parents et amis qui prenaient des résolutions mais qui n’arrivaient pas à les tenir.

« Tout objectif sans plan n’est qu’un souhait. » – Antoine de Saint-Exupéry

À mon avis, la connotation négative entourant les résolutions du Nouvel An vient principalement du fait que nous avons souvent besoin d’une motivation externe – ou d’une excuse – pour se réinventer. Utiliser la Nouvelle Année pour le faire démontre que nous ne sommes pas réellement prêts à mettre les efforts nécessaires pour y arriver. Quelque chose d’aussi grandiose que le changement d’année provoque une poussée d’audace et nous amène à prendre des résolutions trop ambitieuses ou irréalistes.

Alors que lorsque l’on se donne un objectif, notre subconscient commence à travailler pour créer un plan afin de l’atteindre. On voit les opportunités pouvant nous aider à y arriver. On prend des décisions qui vont dans le même sens que le résultat voulu. Il faut tout de même planifier pour y arriver, mais la distinction entre résolution et objectif est assez grande pour que le mindset voit fasse la différence.

Établir clairement l’objectif à atteindre, trouver différentes solutions pour y arriver et se mettre en action. Voilà comment y arriver.

Pour 2018, j’ai établi plusieurs objectifs, chacun touchant à une section différente de ma vie : finance, santé, relations sociales, parentalité, professionnel. J’ai établi un plan de match et des habitudes à prendre pour y arriver. Curieuse d’en savoir plus? Rejoignez ma communauté Facebook, où j’en parlerai dans les prochains jours.

J’espère avoir provoqué une réflexion concernant les résolutions du Nouvel An; je souhaite ardemment que toutes les femmes réussissent à créer une vie à leur image. Si vous avez besoin d’un coup de main pour dégager du temps dans votre horaire pour atteindre vos objectifs de la Nouvelle Année, je vous invite à m’envoyer un message.

D’ici là, partagez-moi vos objectifs de l’année. J’ai hâte de vous lire!